Oscar Pistorius

Oscar Pistorius est un athlète Sud africain amputé des deux tibias, il est spécialisé dans le Sprint. C'est le premier athlète handisport à concourir dans un championnat du monde pour les valides. A la même occasion Il devient le premier médaillé handisport.

Oscar Pistorius utilise des prothèses à restitution d'énergie, on s'est donc demandé si il ne violait pas la règle qui interdisait toute aide technique lors d'une compétition.
règle 144.2 de l'IAAF: Elle interdit toute utilisation d'un dispositif techniqueincluant les ressorts, les rouages ou tout autre élement qui confère un avantage a un athlète par rapport a celui qui n'en utilise pas.

SONDAGE:
On a posé la question suivante à 100 personnes:Les prothèses de jambes constituent-elles un avantage ou un inconvénient en athlétisme?
Avec surprise nous avons constater que 80 % pensaient que le port d'une prothèse de jambe constituait un avantage contre 20 % qui pensaient que c'était un inconvénient.

Experience:

Nous avons étudié leur course a 5:50min.
Nous avons donc tenter grâce à une expérience de connaitre la véritable réponse

On a fait une chronophotographie à partir de cette vidéo afin de comparer la course d'une personne valide et celle d'une personne handicapée ( Oscar Pistorius) portant des prothèses à restitution d'énergie.


Nous avons pris des points à des temps successifs pour chaque coureur ainsi on pourra distinguer la différence de leur mouvement, de leurs foulées lors de la course. Voici le résultat obtenu:
chronophotographie-2.jpg
Les points du haut représente le mouvement de la jambe du coureur valide , ceux du bas représentent celui de Oscar Pistorius. On observe que lors de la course de Pistorius , les points montent plus rapidement vers le haut que ceux d'un coureur valide. De plus les points représentant le mouvement d'Oscar Pistorius est beaucoup plus allongé que celui du coureur valide. Donc Oscar Pistorius a des foulées beaucoup plus grandes que
celles d'une personne valide.
Ainsi une prothèses permettrait grâce a sa flexibilité d'avoir de plus hautes foulées grâce à sa restitution d'énergie. Mais cependant l'inertie est génante au départ pour s'élancer et les virages sont délicats a négocier à cause du déséquilibre de la prothèse. De plus le cas de Pistorius reste exeptionnel et demande beaucoup d'entrainement et d'effort physique. Le fait que la prothèse soit un avantage ou un inconvénient reste donc nuancé.

Remarque: Dans la vidéo la caméra se déplace suit les athlètes qui courent et ne reste pas à un point fixe, le résultat n'est donc pas celui auquel on aurait du s'attendre.
 

28 votes. Moyenne 3.29 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site